Accueil     Auteurs     Publications     Contacts      

Ouvrir session
pseudo :
Mot de passe :
 J’ai oublié 

Cesare BATTISTI

Cesare Battisti, un certain nombre de spécialistes de l’imaginaire l’avaient côtoyé dans les années 1990, alors que sa réputation de plume brillantissime du roman noir commençait à lui donner ce statut d’écrivain majeur du genre que chacun lui reconnaît aujourd’hui. Battisti, nous le croisions parfois dans un salon littéraire. Et c’est au hasard d’une de ces rencontres qu’il nous avait signalé, sans y insister, qu’il avait aussi écrit quelques textes d’imaginaire, entre science-fiction et fantastique. C’est cette veine-là que reflète La morsure, récit fantastique angoissant, itinéraire d’un personnage à la dérive (on retrouve ici son inspiration noire) sur fond d’errance planétaire. L’Amérique centrale, où il a vécu en exil, est évidemment très présente…
  Eons
 Short stories
  La morsure   (Il morso della massa, 2003)   in   Lunatique 78-79 - n°99

 
© 2004-2019 Eons