Accueil     Auteurs     Publications     Contacts      

Ouvrir session
pseudo :
Mot de passe :
 J’ai oublié 

Lunatique 83

Eons no 117
illustration
Illustration de couverture :
  Daniel Capparelli
Anthologie :
Le nouveau Lunatique est arrivé !
 
• Avec Lino Aldani pour lequel « rien ne va plus entre Mars et la Terre, c’est-à-dire depuis que les colons de la Planète Rouge, à l’issu d’une lutte interminable et acharnée, ont proclamé leur indépendance… »
• Avec Jean-Pierre Andrevon qui nous précise : « C’est comme ça que tout a commencé. Avec un type appelé Ahmed el Assad, le Lion, autrefois Jo Sienkeiwicz, natif de Vénissieux… »
• Avec George Barlow qui nous explique qu’« On a retrouvé sur une planète perdue l’épave de son astronef, et dedans son journal : seul à avoir survécu à l’atterrissage brutal, il y raconte ses amours avec une belle indigène qu’il appelait Circé… »
• Avec Franck Jammes qui nous avoue : « Increvable comme… increvable. Ce salaud a le don désagréable de survivre à toutes les tentatives d’assassinat. Une vraie anguille ! »
• Avec Richard Kadrey qui nous rassure : « Chaque jour, l’armée s’emploie à dégager les rues, repoussant les immeubles pulvérisés sur les fondations éclatées dont ils sont tombés. Des morceaux de béton entassés pêle-mêle et des torsades de fil de fer se rejoignent en longues rangées jusqu’à ce que les quartiers résidentiels ne fassent plus qu’un seul bloc continu… »
• Avec Romain Lucazeau qui nous assure que « La naissance des civilisations est souvent marquée par des événements stellaires : l’apparition d’une étoile, le passage d’une comète… »
• Avec Willy Seidel pour lequel « Les aiguilles tremblantes s’étaient mises en mouvement et tournaient sous ses yeux, mais dans le mauvais sens – vers la gauche… »
• Quant à Daniel Walther, son « histoire commence au moment où Sergio Forlani entre dans un excellent restaurant parisien spécialisé dans les produits de la mer et de l’océan, pour interrompre une journée d’un incoercible ennui… »
 
Au total, 8 nouvelles déclinant toutes les gammes de l’imaginaire : du fantastique à la fantasy, de l’insolite à la science-fiction.
 
Avec aussi :
• Un dossier sur un auteur injustement oublié :
George Barlow
qui nous livre à cette occasion quelques confidences et un poème hommage.
• Une étude comparative entre un roman de Jean-Gaston Vandel et son adaptation en bande dessinée par Félix Molinari.
• Un compte-rendu de la dernière convention française de science-fiction.
• Les dernières nouvelles de la « fantascienza » italienne.
• L’habituelle rétrovision de Rémi Maure, en l’occurrence vers une œuvre d’Albert Robida.
• Et un billet sans concession de notre collaborateur Jean-Pierre Andrevon en guise d’éditorial.

On vous l’avait bien dit… et c’est arrivé     Jean-Pierre Andrevon  
Nouvelle :
Le preneur de feu     Richard Kadrey   Traduit par   Bernard Sigaud
Nouvelle :
Dernier appel pour le vol Transatlantic 2026     Jean-Pierre Andrevon  
Nouvelle :
La troisième dimension     Romain Lucazeau  
Nouvelle :
L’huître et la perle     Daniel Walther  
Nouvelle :
Increvable     Franck Jammes  
Nouvelle :
Mort d’un agent secret     Lino Aldani   Traduit par   Jean-Pierre Fontana
Nouvelle :
Le fantôme de l’horloge     Willy Seidel   Traduit par   Bernard Sigaud

George William Barlow, Homme de lettres de mots     Jean-Pierre Andrevon  
Nouvelle :
Le reste de son âge     George W. Barlow  
Nouvelle :
Le lendemain des salamandres     George W. Barlow  

Entretien avec… George Barlow    

Bibliographie de George Barlow    

Du roman à la B.D. : Les chevaliers de l’espace     Franck Jammes  

Albert Robida : Un chalet dans les airs     Rémi Maure  

La science-fiction au temps des neutrinos     Selene Verri  

Bilan de la 38e Convention Française de Science-Fiction     Georges Bormand  

Vittorio Curtoni : un ami nous a quittés     Selene Verri  

 
© 2004-2019 Eons